Le Paraguay exclu du Mercosur, vendra-t-il son soja ?

le
0

L'éviction du président progressiste du Paraguay, Fernando Lugo, a des conséquences économiques sur le pays. Les Etats du Mercosur ont décidé de l'exclure de leur communauté économique, ce qui les autorise à appliquer à son encontre des droits de douane allant jusqu'à 35% sur une liste de 200 produits, de l'huile d'olive aux crevettes. Or le Paraguay réalise la moitié de son commerce avec les pays voisins, Brésil, Argentine et Uruguay, membres du Mercosur.

200.000 ressortissants brésiliens font des affaires au Paraguay, en particulier de grands producteurs de soja qui ont pris possession de terres fertiles de l'autre côté de la frontière. Le plus gros d'entre eux, Tranquilo Favero, détient 168.000 hectares. Dans le seul Etat d'Alto Parana, 543.000 hectares seraient occupés par ces grands propriétaires sans titre de propriété. Le président déchu avait tenté d'imposer une réforme agraire favorable aux paysans sans terre, les Carperos, et une taxe à l'exportation de 6% sur le soja (contre 35% en Argentine) alors que jusqu'ici les latifundia échappaient à l'impôt.

D'après le spécialiste des huiles et matières grasses Oilworld, le Paraguay ne produira pas plus de 4,6 millions de tonnes de soja en 2012 en raison de la sévère sécheresse qu'il a subi ce printemps (production à comparer aux 69,5 MdT du Brésil et 47 MdT de l'Argentine). L'USDA estimait fin mars que les 2,7 à 2,8 millions d'hectares plantés en soja au Paraguay donneraient 4 millions de tonnes, au lieu des 7 millions de tonnes espérés en début de saison, soit 40 à 60% des volumes attendus pour l'année commerciale 2012/2013. Cette année, un hectare de soja au Paraguay ne donner que 600 kilos de soja, contre 2800 kilos les meilleures années, jugeait l'USDA.

Le Paraguay est le 4eme producteur mondial de soja, culture qui occupe 60% des terres arables. Le pays, enclavé, exporte son soja à 70%, surtout via l'Argentine, où il est transformé en huile et tourteaux, avant de partir pour la Chine ou l'Union européenne, vendu principalement par les grands négociants américains, ADM, Cargill ou Bunge.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant