«Le papier recyclé ne coûte pas plus cher aux groupes de presse»

le
0
Géraldine Poivert, directrice générale d'EcoFolio, est l'invitée du Buzz Média Orange- Le Figaro .

Eco-organisme privé à but non-lucratif agréé par l'Etat, EcoFolio vise à faire progresser et à coordonner le recyclage du papier en France. A ce titre, il fait le relais entre les sociétés qui financent le recyclage, via des éco-contributions obligatoires (38 euros par tonne), et les collectivités territoriales à qui il reverse des aides pour soutenir le recyclage. Face à l'envolée des prix de la pâte à papier et des composants chimiques (plus de 100% sur un an pour la pâte à papier, à 950 dollars la tonne), qui fait craindre à la filière papetière une crise à venir, Ecofolio capitalise aujourd'hui sur l'engagement des groupes de presse dans le recyclage du papier à travers la sensibilisation de leur lectorat.

Consommateurs substantiels de papier, les publications de presse et les éditeurs de livres représentent à eux-seuls quelque 33% des acteurs de ce marché du papier, «20 kg de consommation par habitant et par an», selon Géraldine Poivert. Pourtant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant