Le pape va recevoir Mgr Gaillot, l'évêque contestataire

le
0
Le pape va recevoir Mgr Gaillot, l'évêque contestataire
Le pape va recevoir Mgr Gaillot, l'évêque contestataire

L'évêque français Jacques Gaillot, déchargé de ses fonctions en 1995 à la tête de l'évêché d'Evreux (Eure) en raison de ses positions contestataires, sera reçu en privé mardi par le pape François. C'est l'entourage du religieux qui a annoncé la nouvelle. Le pape argentin a répondu favorablement à une lettre de l'évêque français qui demandait à le rencontrer à la Maison Sainte-Marthe au Vatican. L'entourage du pape n'a pas confirmé l'information.

Très engagé sur les terrains sociaux — il milite toujours au sein des associations Droits devant ! et Droit au logement —, Jacques Gaillot, 79 ans, avait été critiqué dans l'épiscopat français en raison de ses prises de position peu orthodoxes, et qui sortaient de la réserve requise pour les évêques, sur l'ordination d'hommes mariés, la reconnaissance des homosexuels, le droit au blasphème ou contre les essais nucléaires.

Il les avait aussi irrités pour son goût pour le contact avec les médias. Son limogeage avait été perçu comme une sanction des conservateurs, appuyés par Jean Paul II. Le pape polonais l'avait reçu après la sanction, en décembre 1995. Le prélat avait été relevé de ses fonctions à Evreux et nommé évêque «in partibus» de Partenia en Afrique du Nord, un évêché n'existant plus, façon de le sanctionner sans lui retirer sa charge d'évêque.

Vertement tancé par Jean-Paul II

Jean Paul II l'avait fermement admonesté, en «exprimant son espoir de le voir s'engager toujours davantage au service de la communion ecclésiale». Le pape polonais «rappelle fraternellement à Mgr Gaillot, avait précisé le communiqué de décembre 1995, qu'un évêque doit être un témoin fidèle de l'Eglise (...) et des orientations pastorales qu'elle donne. C'est au nom du Christ vivant dans son Eglise que l'engagement pour les pauvres et les laissés pour compte trouve sa juste valeur et tout son sens». L'évêque n'avait plus été reçu au Vatican ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant