Le pape, seul en goguette dans Rome pour s'acheter des lunettes

le
0
Je ne veux pas une monture neuve, il faut seulement refaire les verres, je ne veux pas dépenser, aurait aussi glissé le pape, selon le récit d'Alessandro Spiezia, l'opticien.
Je ne veux pas une monture neuve, il faut seulement refaire les verres, je ne veux pas dépenser, aurait aussi glissé le pape, selon le récit d'Alessandro Spiezia, l'opticien.

Simplicité et humilité : comme le pape François l'a montré à de maintes reprises, nul besoin de manières et d'artifices pour être heureux. Il a de nouveau voulu en faire la démonstration en se rendant lui-même chez un opticien romain pour commander de nouvelles lunettes.

Sans garde du corps ni papamobile, François est ainsi arrivé à bord d'une voiture banalisée en fin d'après-midi jeudi devant un commerce de la Via del Babuino, une artère très animée du centre historique, à deux pas de la célèbre Piazza del Popolo. Il est entré seul chez l'opticien, créant un mouvement de foule devant la vitrine. Jorge Bergoglio s'est fait contrôler la vue avant d'essayer quelques montures, pendant une quarantaine de minutes. François, qui serait hypermétrope et presbyte, a été dans le passé client de cette boutique, tout comme le pape émérite Benoît XVI, selon le site internet de l'opticien.

Selon l'agence d'informations religieuses I-Médias, le pape a demandé au commerçant de lui faire payer le prix normal, sans lui accorder de faveur. « Je ne veux pas une monture neuve, il faut seulement refaire les verres, je ne veux pas dépenser », aurait aussi glissé le pape, selon le récit d'Alessandro Spiezia, l'opticien. Dans un entretien à une chaîne de télévision mexicaine en mars dernier, le pape, qui mène une vie simple et qui se veut proche des gens, a confié que, depuis son accession au pontificat en 2013, pouvoir sortir du Vatican,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant