Le pape qualifie le massacre des Arméniens en 1915 de génocide

le
0

CITE DU VATICAN, 12 avril (Reuters) - Le Pape François a commémoré dimanche le 100e anniversaire du massacre des Arméniens comme "le premier génocide du XXe siècle", des propos qui pourraient susciter une vive réaction de la part de la Turquie. La Turquie musulmane reconnaît qu'un grand nombre de chrétiens arméniens sont morts dans une guerre civile qui a commencé en 1915 sur son territoire actuel mais n'est pas d'accord sur le fait que le nombre de morts se compterait par centaines de milliers, chiffre permettant de parler de génocide. Lors d'une messe en la basilique Saint-Pierre de Rome, le pape a évoqué un "massacre insensé" il y a un siècle. "Occulter ou nier le mal, c'est comme laisser une blessure continuer à saigner sans la panser", a dit le pape. L'Arménie, un certain nombre d'historiens et certains pays, dont la France, ont reconnu l'existence d'un génocide arménien. D'autres pays, dont les Etats-Unis, n'utilisent pas le mot pour ne pas détériorer leurs relations avec la Turquie, un allié clé des Occidentaux au Proche-Orient. (Steve Scherer; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant