Le pape qualifie le massacre des Arméniens de «génocide», la Turquie se fâche

le , mis à jour à 20:10
6
Le pape qualifie le massacre des Arméniens de «génocide», la Turquie se fâche
Le pape qualifie le massacre des Arméniens de «génocide», la Turquie se fâche

Dans le cadre solennel de la basilique Saint-Pierre de Rome, le pape François a qualifié dimanche matin de «génocide» le massacre des Arméniens en 1915. La réplique d'Ankara n'a pas tardé. Dans l'après-midi, le ministre des Affaires étrangères a jugé «sans fondement» l'utilisation de ce terme et a rappelé son ambassadeur au Vatican pour consultations. Par ailleurs, il aurait convoqué le représentant du Vatican, selon plusieurs médias turcs.

«Au siècle dernier, notre famille humaine a traversé trois tragédies massives et sans précédent. La première, qui est largement considérée comme le premier génocide du XXe siècle», a frappé votre peuple arménien», a déclaré le pontife en citant un document signé en 2001 par le pape Jean Paul II et le patriarche arménien.

«Les deux autres ont été ceux perpétrés par le nazisme et par le stalinisme. Et plus récemment d'autres exterminations de masse, comme celles au Cambodge, au Rwanda, au Burundi, en Bosnie», a-t-il ajouté. Les massacres perpétrés en 1991 à Srebrenica en Bosnie et en 1994 contre les Tutsis au Rwanda sont des génocides reconnus par les instances internationales. Au cours de la messe, le pape a, par ailleurs, proclamé «docteur de l'Eglise» Saint Grégoire de Narek, moine mystique arménien du Xe siècle.

La «grande déception» de la Turquie

«La déclaration du pape, qui est loin de la réalité légale et historique, ne peut pas être acceptée», a déclaré sur son compte Twitter le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, jugeant les propos de François «sans fondement».

Par la suite, dans un communiqué, le ministère a exprimé sa «grande déception et tristesse». Il a accusé le pape François d'avoir un «point de vue sélectif» de l'époque de la Première Guerre mondiale, d'«ignorer les atrocités endurées par les Turcs et les musulmans qui ont perdu la vie», et de ne se consacrer qu'aux chrétiens, et surtout ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7093115 le dimanche 12 avr 2015 à 20:10

    Pas un génocide........A lors quoi ? Une partie de chasse qui a mal tournée........ ? Une bavure des forces de l' ordre.......? Ces Turcs sont incorrigibles Vraiment très loin de pouvoir prétendre entrer dans l' Europe.....

  • knbskin le dimanche 12 avr 2015 à 18:32

    .../... A l'époque, le siège de Marache (genre d'Oradour X 10) a été perpétré par les troupes kemalistes sous les yeux des soldats français qui retraitaient vers la Syrie, conformément aux ordres. Silence radio sur cette affaire en France (un de mes cousins soldat français y était ...) :(

  • knbskin le dimanche 12 avr 2015 à 18:29

    François a tout à fait raison. L'ennui est que l'un des grands responsables de ce génocide est ... Kemal Ataturk, le fondateur de la Turquie moderne, république laïque sur le modèle ... français ! Ca fait tache ! La France y a même été impliquée dans une campagne oubliée, la campagne de Cilicie (1919-22). .../...

  • frk987 le dimanche 12 avr 2015 à 17:44

    Un pape qui fait son boulot, c'est prodigieux !!!

  • M7166371 le dimanche 12 avr 2015 à 17:28

    bravo , l'homme politique le plus courageux du monde !

  • 18219615 le dimanche 12 avr 2015 à 17:04

    Parlez nous du Concordat ,monsieur François .....