Le pape prône l'unité face aux atrocités des djihadistes

le
0
 (actualisé avec citations) 
    par Philip Pullella 
    CITE DU VATICAN, 25 décembre (Reuters) - Le pape François a 
appelé vendredi la communauté internationale à faire preuve 
d'unité pour mettre fin aux atrocités commises par les 
islamistes, lesquelles, a-t-il dit, causent d'effroyables 
souffrances dans de nombreux pays. 
    La sécurité avait été renforcée au Vatican pour la 
traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi" (A la ville et au 
monde) que prononce le souverain pontife du balcon de la 
basilique Saint-Pierre, devant les fidèles rassemblés sur la 
place. 
    Des dizaines de milliers de personnes ont ainsi vu leurs 
sacs contrôlés aux entrées du Vatican et ceux qui voulaient 
accéder à la place Saint-Pierre ont dû passer sous des 
portiques, comme dans un aéroport. 
    Des policiers antiterroristes, équipés d'armes automatiques, 
patrouillaient discrètement à bord de véhicules banalisés aux 
vitres fumées. 
    "Au Seigneur, nous demandons que l'entente intervenue au 
sein des Nations Unies parvienne le plus tôt possible à faire 
taire le vacarme des armes en Syrie et à remédier à la très 
grave situation humanitaire de la population épuisée", a dit 
François aux fidèles. 
    "Il est aussi urgent que l'accord sur la Libye obtienne le 
soutien de tous, afin que soient dépassées les graves divisions 
et les violences qui affligent le pays.  
    "Que l'attention de la communauté internationale soit 
unanimement dirigée à faire cesser les atrocités qui, aussi bien 
dans ces pays qu'en Irak, au Yémen et dans l'Afrique 
subsaharienne, fauchent encore de nombreuses victimes, causent 
d'effroyables souffrances et n'épargnent pas non plus le 
patrimoine historique et culturel de peuples entiers". 
     
    ALLUSION AUX CONFLITS D'AFRIQUE ET D'UKRAINE  
    Il faisait là clairement allusion à l'organisation 
djihadiste Etat islamique (EI) et à ses alliés, qui ont mené de 
nombreuses attaques dans ces pays et porté volontairement 
atteinte à de nombreux monuments et objets du patrimoine 
archéologique. En octobre, ainsi, l'EI a dynamité l'Arc de 
Triomphe, un joyau des vestiges de la cité antique de Palmyre, 
en Syrie. 
    "Ma pensée va aussi à tous ceux qui ont été touchés par 
d'atroces actions terroristes, particulièrement par les récents 
attentats survenus sous les cieux d'Égypte, à Beyrouth, Paris, 
Bamako et Tunis", a-t-il continué. 
    "Seule la Miséricorde de Dieu peut libérer l'humanité de 
nombreuses de formes de mal, aux visages monstrueux, que 
l'égoïsme engendre en elle. La grâce de Dieu peut convertir les 
coeurs et ouvrir des voies de sortie de situations humainement 
insolubles", a-t-il estimé. 
    Le pape a démandé également à Dieu d'apporter consolation et 
force aux chrétiens persécutés dans le monde entier et a appelé 
à la paix en RDC, au Burundi, au Soudan du Sud mais aussi en 
Ukraine. 
    "Nous demandons paix et concorde pour les chères populations 
de la République démocratique du Congo, du Burundi et du Soudan 
du Sud afin que, par le dialogue, se renforce l'engagement 
commun pour l'édification de sociétés civiles animées d'un 
esprit sincère de réconciliation et de compréhension 
réciproque." 
    "Que Noël apporte aussi une paix véritable à l'Ukraine, 
offre soulagement à ceux qui subissent les conséquences du 
conflit et inspire la volonté de porter à leur achèvement les 
accords pris, pour rétablir la concorde dans le pays tout 
entier." 
 
 (Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant