Le pape prévient contre le "cancer" spirituel lié à la richesse

le
1
LE PAPE APPELLE À LUTTER CONTRE LE "CANCER" SPIRITUEL LIÉ À LA RICHESSE
LE PAPE APPELLE À LUTTER CONTRE LE "CANCER" SPIRITUEL LIÉ À LA RICHESSE

par Philip Pullella et Kahyun Yang

DAEJEON Corée du Sud (Reuters) - Le pape François a appelé les Sud-Coréens à lutter contre le désespoir, "cancer" spirituel qui accompagne souvent les sociétés riches, lors d'une messe en mémoire aux centaines de personnes mortes dans le naufrage d'un ferry en avril.

Au deuxième jour de son voyage en Asie, le souverain pontife a rencontré les familles des victimes de cette tragédie qui a fait plus de 300 morts ainsi que certains survivants.

Il a ensuite dit une messe devant 50.000 personnes réunies dans un stade de la ville de Daejeon dans le centre du pays. Des centaines d'arbres étaient décorés de rubans jaunes en souvenir des lycéens, très nombreux à avoir trouvé la mort dans le naufrage du Sewol.

Lors de l'homélie, le chef de l'Eglise catholique romaine a demandé aux fidèles de "combattre l'attrait d'un matérialisme qui étouffe les valeurs spirituelles et culturelles authentiques et l'esprit de compétition débridé qui engendre l'égoïsme et le conflit."

Il a recommandé aux croyants de considérer leur foi comme un "antidote à l'esprit de désespoir qui semble croître comme un cancer dans les sociétés qui sont riches en apparence mais qui connaissent souvent la tristesse intérieure et le vide."

Au lieu de se déplacer en hélicoptère comme prévu, Jorge Mario Bergoglio a emprunté un train à grande vitesse, en raison du brouillard signalé dans le secteur de Daejeon, à 140 km environ au sud de Séoul.

François a été chaleureusement accueilli à son arrivée au stade. Beaucoup dans le public portaient des chapeaux en carton où étaient inscrits "Vive le pape François !" avec une image du pontife.

Les catholiques, au nombre de cinq millions, sont de plus en plus nombreux en Corée du Sud. Leur nombre a doublé ces 25 dernières années. Avec 100.000 nouveaux membres chaque année, ils représentent désormais 11% de la population.

Une croissance économique rapide a fait passer la Corée du Sud de la pauvreté après la guerre de 1950-1953 avec son voisin du Nord, à la catégorie des pays les plus riches. Les inégalités se sont creusées.

La Corée du Sud se classe désormais au 29e rang des pays les lus riches en termes de produit intérieur brut (PIB) par tête.

Le pape a demandé aux fidèles de "rejeter les modèles économiques inhumains qui créent de nouvelles formes de pauvreté et marginalisent les travailleurs".

L'objectif principal pour le pape, lors de ce voyage de cinq jours, est de présider à la sixième Journée asiatique de la jeunesse et de béatifier 124 personnes tuées pour leur foi au XVIIIe siècle.

(Avec Ju-min Park; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7313387 le vendredi 15 aout 2014 à 12:24

    Un grand Homme. avec toute la portée que ce mot veut dire.