Le pape nomme une commission sur le rôle des femmes diacres

le
0
    VATICAN, 2 août (Reuters) - Le Vatican a annoncé mardi la 
nomination par le pape François d'une commission chargée 
d'étudier le rôle des femmes diacres durant les premiers siècles 
du christianisme, une décision vue comme un signe d'ouverture 
par les partisans d'une plus grande parité au sein de l'Eglise. 
    Le droit canon interdit aux femmes l'accès à la plupart des 
fonctions dans la hiérarchie ecclésiastique, notamment celles de 
prêtre et de diacre, réservées depuis des siècles aux seuls 
hommes.  
    Les diacres reçoivent le premier degré du sacrement mais pas 
le second, nécessaire pour devenir prêtre. Ils peuvent toutefois 
prononcer des sermons, célébrer des baptêmes et des obsèques.    
    Les spécialistes se demandent quel était le rôle exact des 
diaconesses et si elles exerçaient les mêmes fonctions que leurs 
homologues hommes, autant de questions que devra examiner la 
commission mise en place par François. 
    "Après un prière intense et une mûre réflexion", le 
souverain pontife a nommé six hommes et six femmes et confié la 
direction des travaux à un évêque, précise le Vatican. 
    "Je crois sincèrement qu'il attend le jour où il pourra 
donner une plus grande place aux femmes dans l'Eglise", selon 
James Bretzke, professeur de théologie au Boston College, aux 
Etats-Unis. 
    La Conférence pour l'ordination des femmes, une association 
américaine qui plaide pour une plus grande égalité hommes-femmes 
dans l'Eglise, a dit voir dans la composition de la commission, 
où siègent autant de femmes que d'hommes, un signe encourageant. 
    La décision du pape est "un pas important pour le Vatican 
dans la reconnaissance du fait qu'il a lui-même honoré dans le 
passé le leadership des femmes", a réagi l'association. 
     
 
 (Philip Pullela, Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant