Le pape ne visait pas Trump personnellement, assure le Vatican

le
0
    CITE DU VATICAN, 19 février (Reuters) - Les propos du pape 
François au sujet de Donald Trump ne le visaient pas 
personnellement, a assuré vendredi le père Federico Lombardi, 
directeur du Bureau de presse du Vatican.  
    Le favori de la course à l'investiture républicaine pour la 
présidentielle de novembre aux Etats-Unis "n'est pas chrétien" 
s'il pense ce qu'il dit sur l'immigration, a jugé jeudi le 
souverain pontife, en réponse à la question d'un journaliste, à 
bord de l'avion qui le ramenait du Mexique.   
    "Ce n'était en aucun cas une attaque personnelle ni une 
consigne de vote", mais l'expression de sa conviction que les 
migrants doivent être aidés, pas tenus à distance derrière des 
murs, a déclaré le père Lombardi au micro de Radio Vatican.    
    Le pape estime que les croyants "doivent bâtir des ponts, 
pas des murs", a-t-il ajouté.  
    Donald Trump a promis à ses électeurs d'expulser des 
millions de clandestins mexicains, qu'il assimile à des 
criminels et des violeurs.   
 
 (Crispian Balmer, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant