Le pape instaure la sainteté low-cost

le
0

Une «grille tarifaire» conçue par le Vatican limitera désormais le coût des procès en béatification ou canonisation. Cette mesure, voulue par François, vise à rétablir l'égalité entre grands et petits diocèses.

Plus de justice dans l'Eglise. C'est, depuis le début de son pontificat, l'inébranlable credo du Pape François. Il en a offert une nouvelle preuve mercredi, en annonçant l'instauration d'une «grille tarifaire» qui limitera, dorénavant, le montant allouable aux procédures de béatification ou de canonisation. Instituée dans un souci de «sobriété et d'équité», cette mesure vise à remettre sur un même pied d'égalité l'ensemble des 5000 diocèses catholiques, alors que l'Occident ne pèse plus que pour un quart des fidèles et que le Sud, ultra-majoritaire, est encore sous représenté au sein de la Curie.

Pour le moment, le Cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des Saints, n'a livré aucun détail sur le contenu de ce fameux document...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant