Le pape François très attendu en Israël

le
1
Benjyamin Netanyahou a été reçu en audience privée par le Saint-Père au Vatican le 2 décembre.
Benjyamin Netanyahou a été reçu en audience privée par le Saint-Père au Vatican le 2 décembre.

"Je viendrai ! Je viendrai !" a répondu le pape François lors de son entretien au Vatican, avec le président de la Knesset, le Parlement israélien, en septembre dernier. Et lorsque l'agence de presse italienne Ansa a cité un tweet d'un journaliste de CNN annonçant que le pape François se rendrait en Israël les 25 et 26 mai prochains, les responsables israéliens ont exprimé leur vive satisfaction. Un des objectifs de la récente visite à Rome de Benyamin Netanyahou aurait été de préparer la visite pontificale. À l'origine de l'enthousiasme israélien, il y a les nombreux témoignages sur la proximité de longue date du nouveau pape avec les juifs. À commencer par sa grande amitié avec le président du séminaire rabbinique de Buenos Aires, le rabbin Abraham Skorka. Un lien étroit qui a commencé à la fin des années 90 par une blague sur leur sport préféré, le football, puis par des repas et des prières partagés. En 2010, un livre sort portant leurs deux signatures, Sobre el Cielo y la Tierra (sur le Ciel et la Terre). Un dialogue entre deux hommes profondément ancrés dans leur foi respective, qui, à partir de leur propre perspective, investissent une trentaine de grandes questions religieuses. Dans une interview réalisée peu après l'accession de son ami au trône de saint Pierre, le rabbin Skorka a eu ces mots : "Il fait ce qu'il dit. Il exprime ce qu'il pense et ce qu'il ressent d'une façon très directe et très claire. C'est une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4760237 le lundi 16 déc 2013 à 15:32

    Le pape anti-préservatif chez les déicides élus, c'est toujours un spectacle intéressant.