Le pape François prie pour les chrétiens persécutés

le
0

(Actualisé avec déclarations du pape §1-4) CITE DU VATICAN, 3 avril (Reuters) - Le pape François a présidé aux cérémonies du Vendredi saint, priant pour les chrétiens persécutés dans le monde au lendemain de l'attaque d'un campus universitaire au Kenya par des combattants islamistes somaliens. L'opération menée par les djihadistes qui visaient des étudiants chrétiens à l'université de Garissa dans l'est du Kenya a fait au moins 147 morts. "Nous voyons en vous (Jésus) nos frères persécutés, décapités et crucifiés en raison de leur foi sous nos yeux et avec notre silence complice", a dit le Saint-Père après la traditionnelle procession du chemin de croix dans les ruines du Colisée. Le pape s'est exprimé d'une voix sombre alors que des fidèles se relayaient pour porter la croix au long des 14 "stations" commémorant les dernières de la vie du Christ. Plus tôt dans la journée, le père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison pontificale, a dénoncé l'indifférence de la communauté internationale face à la persécution des chrétiens dans le monde. Dans son sermon à l'occasion de la messe traditionnelle du Vendredi saint, le père Cantalamessa a lui aussi évoqué l'attaque des Chabaab à Garissa, jeudi. "Bien sûr, les chrétiens ne sont pas les seules victimes de violences homicides dans le monde mais nous ne pouvons pas ignorer que dans de nombreux pays ils sont les victimes les plus fréquemment visées", a dit Raniero Cantalamessa lors de l'office célébrant la "Passion du Christ". Le père a également dénoncé "la troublante indifférence des institutions mondiales et de l'opinion publique face à ces massacres de chrétiens". Outre l'attaque des islamistes somaliens qui visaient des étudiants chrétiens kényans, le prédicateur a rappelé le sort des 22 Coptes égyptiens qui avaient été décapités sur une plage libyenne par des djihadistes de l'Etat islamique en février. Samedi soir, le pape François participera à la veillée pascale et dimanche il délivrera sa bénédiction "Urbi et Orbi" (à la ville et au monde). (Philip Pullella; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant