Le pape François prêt à jouer les médiateurs entre UE et Biélorussie

le
0

MINSK, 14 mars (Reuters) - Le pape François est prêt à contribuer à une amélioration des relations entre la Biélorussie et l'Union européenne, a annoncé le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican, précisant que des négociations sont en cours pour une visite du président Alexandre Loukachenko au Saint-Siège. "On peut parler d'une volonté des autorités biélorusses pour une ouverture des relations avec l'Union européenne et avec le reste du monde", a dit le cardinal Parolin. "Le Saint-Siège est prêt à apporter sa contribution à ce processus", a-t-il déclaré devant la presse à Minsk. Des diplomates européens ont indiqué que des discussions étaient en cours sur les moyens d'améliorer les relations de l'UE avec Loukachenko qui a récemment accueilli les négociations de paix à quatre dans la crise ukrainienne. Si un rapprochement doit s'effectuer entre les Occidentaux et la Biélorussie, celui-ci ne pourra qu'être progressif. Loukachenko, considéré comme le "dernier dictateur en Europe", dirige son pays depuis plus de 20 ans et ne montre aucun empressement à répondre aux demandes européennes en matière de respect des droits de l'homme et de régularité électorale. Le président biélorusse et quelque 200 membres dirigeants de l'ancienne république soviétique sont sous le coup d'une interdiction de territoire dans l'Union européenne depuis 2011. "Pour la diplomatie du Vatican, la Biélorussie est un pays utile, en particulier dans le contexte des événements en Ukraine", a ajouté le cardinal Parolin sur la radio du Vatican. (Andrei Makhovsky; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant