Le pape François prend la défense d'Ève par rapport à Adam

le , mis à jour le
1
Le pape François, photo d'illustration.
Le pape François, photo d'illustration.

Alors qu'il prononçait un discours sur Adam et Ève, le pape François a dénoncé la vision de la femme dans le texte : « La femme tentatrice ? Voilà une idée blessante ! » rapporte le Huffington Post, qui se base sur une information du quotidien italien Corriere della Sera. Les « lieux communs blessants » vont à l'encontre de la vérité, estime le souverain pontife, qui rappelle que le Christ est lui-même né d'une femme.

Depuis son arrivée au Vatican, le pape s'attaque régulièrement aux inégalités entre hommes et femmes, un thème qui était justement au c?ur d'une conférence à laquelle il a participé il y a peu. Il y a quelques mois, le souverain pontife avait ainsi qualifié de « machiste » l'idée selon laquelle la crise du mariage serait due à l'émancipation des femmes.

« Pauvres femmes ! Nous devons les défendre ! »

Avant l'été, déjà, François critiquait la « fausseté » de ceux qui voient dans l'émancipation de la femme la cause de la crise de l'institution maritale. « C'est une forme de machisme, dont le but a toujours été de dominer la femme. Nous risquons de commettre la même bévue qu'Adam, lorsque Dieu lui a dit : Mais pourquoi as-tu mangé la pomme ? et qu'il a répondu : C'est la femme qui me l'a donnée », prévient le pape.

« C'est toujours la faute de la femme. Pauvres femmes ! Nous devons les défendre ! » s'insurge François à propos de la bévue...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 18 sept 2015 à 07:50

    Au moins un homme qui n'hésite pas à remettre en cause l’interprétation littérales des écritures dites sacrées qui sont à l'origine de nos sociétés.