Le pape François ne veut pas porter de jugement sur Donald Trump

le
0
    CITE DU VATICAN, 11 novembre (Reuters) - Le pape François 
n'a pas souhaité porter de jugement personnel sur le président 
élu américain Donald Trump dans une interview publiée vendredi, 
dans laquelle il dit préfèrer se concentrer sur les conséquences 
des décisions politiques sur les pauvres. 
    Interrogé par le quotidien italien La Repuubblica sur le 
résultat de l'élection aux Etats-Unis, le chef spirituel de 
l'église catholique a répondu: "Je ne porte pas de jugement sur 
les gens et les hommes politiques, je veux seulement comprendre 
quelles souffrances leur comportement cause aux pauvres et aux 
exclus." 
    Le pape François a ajouté que sa principale préoccupation du 
moment était les migrants et réfugiés, précisant: "Nous devons 
abattre les murs qui divisent." 
    Le souverain pontife avait laissé entendre à l'occasion d'un 
voyage au Mexique pendant la campagne électorale américaine que 
les positions de Donald Trump sur l'immigration, dont la 
proposition de construire un mur le long de la frontière 
mexicaine, n'étaient "pas chrétiennes". 
    Un porte-parole du Vatican avait par la suite déclaré qu'il 
ne s'agissait pas d'une attaque personnelle contre le candidat 
républicain. 
    Le chef de la diplomatie vaticane a souhaité mercredi le 
succès de la future administration Trump, disant prier pour que 
le président élu "trouve la lumière". 
     
 
 (Isla Binnie; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant