Le pape François : "Mettez le bordel ! Mettez le feu dans les diocèses !"

le
6
Le pape François, le 18 septembre 2013.
Le pape François, le 18 septembre 2013.

Trouver un nouvel équilibre et faire en sorte que l'édifice moral de l'Église ne s'écroule pas comme un château de cartes : telle est la mission de tous les papes récents. Six mois après son élection, le pape François a imposé son style fait de rigueur doctrinale, de phrases-chocs et de la volonté d'entamer l'aggiornamento de l'Église catholique sur les grands sujets de notre monde. "Je vois l'Église comme un hôpital de campagne après une bataille", a-t-il confié récemment à la presse. Abécédaire de ses convictions.

Capitalisme. "Ici se vit une hospitalité ouverte, sans distinction de nationalité et de religion, selon l'enseignement de Jésus. Nous devons tous retrouver le sens du don, de la gratuité, de la solidarité. Un capitalisme sauvage a enseigné la logique du profit à tous prix, du don fait pour obtenir, de l'exploitation sans attention aux personnes. Et nous en voyons les résultats dans la crise que nous vivons !" (Le 21 mai, au Vatican, en visite à la maison d'accueil tenue par les soeurs de Mère Térésa.)

"Sans travail, il n'y a pas de dignité. Luttons tous contre cette idole qu'est l'argent, contre un système sans éthique, injuste, dans lequel l'argent commande tout." (Le 22 septembre, en visite en Sardaigne.)

Corruption. "Dans la Curie, il y a des gens saints, vraiment, mais il y a aussi un courant de corruption. On parle de lobby gay, et c'est vrai, il existe. Il faut voir ce que nous pouvons...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speep010 le vendredi 4 oct 2013 à 21:12

    celui ou celle qui essaie de comprendre son prochain et d'apporter du soutien à ceux qui en ont besoin ne peut pas être un âne, même si j'aime bien le caractère doux de cet animal...

  • grinchu1 le lundi 30 sept 2013 à 15:12

    quel âne !

  • jean.e le mercredi 25 sept 2013 à 11:16

    perso je prefere mettre le feu au mochequeté

  • G.DESJON le mercredi 25 sept 2013 à 10:43

    Drôle de titre : le Pape, sauf erreur de ma part, n'a pas prononcé ces propos grossiers. Dans ce cas, le titre est trompeur et mensonger.

  • frk987 le mercredi 25 sept 2013 à 10:33

    Ah!!!, Est-ce bien des propos dignes d'un pape.....ça sent la démagogie populiste digne de Mélanchon.

  • mlaure13 le mercredi 25 sept 2013 à 09:53

    Bravo, Pape François...Ca ce n'est pas de la langue de bois !...