Le pape François favori des parieurs pour le Nobel de la paix

le
0
L'appel de Lampedusa de l'Argentin a marqué les esprits sur la question des migrants.
L'appel de Lampedusa de l'Argentin a marqué les esprits sur la question des migrants.

À quelques jours de l'annonce du Nobel de la paix, qui sera attribué vendredi 9 octobre, les pronostics vont bon train sur celui qui remportera le fameux prix. D'après la plateforme de paris Betfair, le pape François a le plus de chances de gagner parmi une liste de plus de 200 candidats. L'ex-archevêque de Buenos Aires était déjà cité dans les favoris l'année dernière. Mais ses combats en faveur des pauvres et surtout des réfugiés pourraient faire pencher la balance cette fois-ci.

On se souvient de son premier voyage symbolique hors de Rome. C'était en 2013, à Lampedusa, cette île sicilienne à une centaine de kilomètres des côtes tunisiennes qui constitue une porte d'entrée en Europe pour des milliers d'immigrés. Le pape François avait dénoncé les "morts anonymes" et dit avoir "honte" de cette Europe égoïste qui n'accueille pas décemment ces migrants. Aujourd'hui, avec le drame des réfugiés syriens, cet appel de l'Argentin résonne comme un discours visionnaire. "Même si aucun pape n'a eu le prix, François (...) a effectué une tournée historique aux États-Unis, soulignant ses positions contre les lois sur l'immigration et la peine de mort", explique un trader de Betfair.

Migrants ou liberté d'expression

La problématique des migrants pourrait bien être cette année celle choisie par ceux qui décernent le Nobel de la paix. D'ailleurs, le quotidien allemand Bild cite aussi comme favorite la chancelière...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant