Le pape François est aussi chef d'État

le
0
Le Souverain pontife dirige l'État de la cité du Vatican mais il est aussi diplomate.

Chef religieux, oui, mais pas seulement. En devenant pape, François est aussi devenu souverain de l'État de la cité du Vatican. L'un des plus petits du monde, avec ses 832 habitants en 2012 et sa superficie totale de 0,44 km². Ce titre, il le doit aux accords de Latran, signés en 1929, qui ont réglé les relations entre l'Italie et l'Église. Sa position lui confère les pleins pouvoirs sur le minuscule État, en vertu de la loi fondamentale du 26 novembre 2000, la constitution vaticane. L'article premier dispose que «le Souverain pontife a la plénitude des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire».

La diplomatie comme autre casquette

En tant que chef d'État, le Saint-Père est aussi diplomate au travers de l'institution du Saint-Siège. C'est elle qui possède le statut juridique et l'autorité nécessaires pour exister à l'international. Le pape en est le premier r...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant