Le Pape François choisit son bras droit

le
0
Le pape a posé l'un des actes les plus importants depuis son élection en choisissant, samedi, un premier ministre relativement jeune et très respecté dans le milieu ecclésial, Mgr Pietro Parolin.

Le Pape François vient de procéder à la nomination la plus délicate de son pontificat. Il a choisi Pietro Parolin, un Italien de 58 ans, comme premier ministre. Il remplace le cardinal Tarcisio Bertone, 78 ans, mais qui n'a pas toujours été à la hauteur de cette fonction centrale de l'Eglise catholique qu'il a occupée pendant sept ans et dont le pontificat de Benoît XVI a objectivement pâti.

La leçon a porté. Le Pape François a pris le temps de choisir son «Secrétaire d'Etat», désignation officielle de son bras droit. Il lui faut un homme de taille pour gouverner l'Eglise dans son administration ordinaire mais pour l'aider avant tout à mener à bien la réforme redoutée de la curie romaine. Et celle de la banque du Vatican...

Il a donc d'abord opté pour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant