Le Pape François assume ses choix de vie

le
0
Dans une lettre à un ami prêtre argentin rendue publique mardi par le quotidien argentin El Clarin , le Pape François explique sa crainte d'être «isolé» s'il acceptait de vivre dans l'appartement où ont pourtant vécu ses prédécesseurs.

C'est une lettre de quelques lignes, écrite de la main du Pape François à un ami prêtre, mais elle en dit long sur la façon dont ce Pape envisage son pontificat.

À commencer par son souci majeur et paradoxal pour un homme public, celui de ne pas «être isolé». Et celui de ne pas «changer» sa façon de vivre pour «être et agir comme lorsque j'étais à Buenos Aires». Ce qu'il appelle continuer à vivre une «vie normale».

Le document a été publié dans l'édition du 28 mai du quotidien national argentin El Clarin avec l'autorisation de Père Enrique Rodriguez, dit «Quique», qui a dû recevoir le feu vert de l'auteur de la missive puisqu'il s'agit d'une correspondance privée. Le Vatican n'a pour sa part pas commenté la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant