Le pape évoque sa grand-mère lors de la messe des Rameaux

le
0
LE PAPE FRANÇOIS CÉLÈBRE LE DÉBUT DE LA SEMAINE SAINTE
LE PAPE FRANÇOIS CÉLÈBRE LE DÉBUT DE LA SEMAINE SAINTE

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a ouvert dimanche à Rome les célébrations de la Semaine sainte qui précède Pâques en louant dans son sermon la sagesse populaire de sa grand-mère et son désintéressement à l'égard de la richesse.

Le souverain pontife, qui continue d'imposer son style simple, direct et proche des fidèles, s'est adressé lors de la masse des Rameaux à une foule de croyants les appelant à tendre la main "aux humbles, aux pauvres et aux oubliés".

S'écartant une nouvelle fois du sermon qu'il avait rédigé, François s'est adressé directement aux quelque 250.000 catholiques massés sur la place Saint-Pierre pour assister à l'office.

Parlant de la richesse, il s'est tourné vers la foule. "Ma grand-mère avait l'habitude de dire qu'on ne peut pas l'emporter avec soi", s'est souvenu le pape.

"Regardons autour de nous: combien de blessures sont infligées à l'humanité par le mal ! Les guerres, la violence, les conflits économiques qui touchent les plus faibles, l'avidité, le pouvoir, la corruption, les divisions, les crimes contre la vie humaine et contre la création", a-t-il déclaré.

Rompant avec la tradition et avec les pratiques de son prédécesseur Benoît XVI, le pape a décidé de tenir le service du Jeudi saint dans une prison pour délinquants juvéniles dans les faubourgs de Rome et non au Vatican.

Il a également invité les employés du Saint-Siège, ouvriers, jardiniers et éboueurs, à assister aux messes qu'il célèbre le matin dans l'hôtel du Vatican où il loge en attendant de rejoindre les appartements de palais apostolique.

L'Eglise aujourd'hui, a-t-il encore dit, est comme Jésus il y a deux mille ans, elle cherche à transmettre un message d'espoir dans le coeur des "simples, des humbles, des pauvres, des oubliés, de ceux qui ne comptent pas aux yeux du monde".

Le pape a ensuite béni les branches de rameau et d'olivier, symboles de la paix.

Il a confirmé qu'il se rendrait fin juillet au Brésil pour assister aux Journées mondiales de la jeunesse, rassemblement organisé tous les deux ans.

Philip Pullella; Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant