Le pape écourte sa visite à Tacloban en raison d'une tempête

le
0

TACLOBAN, Philippines, 17 janvier (Reuters) - Le pape François, venu se recueillir dans la province de Leyte auprès des victimes du typhon Haiyan il y a quatorze mois, a dû écourter sa visite de quatre heures en raison d'une tempête, samedi au troisième jour de sa visite aux Philippines. Protégé quelque peu du vent et des averses par une cape de pluie jaune, également distribuée à 160.000 fidèles, François a célébré une messe à l'aéroport de Tacloban, épicentre de la catastrophe qui a fait 6.300 morts en novembre 2013. "Quand j'ai vu, de Rome, cette catastrophe, j'ai senti qu'il me fallait être ici", a déclaré le chef de l'Eglise catholique. "Je suis ici auprès de vous. Peut-être un peu tard, je l'avoue, mais je suis ici." Le souverain pontife s'est rendu ensuite à Palo, où il a pris un repas avec des survivants et salué brièvement le clergé local rassemblé dans la cathédrale de la ville. Le typhon Haiyan a détruit les neuf dixièmes de la ville de Tacloban et affecté plus de 14,5 millions d'habitants répartis dans six régions et 44 provinces de l'archipel philippin. Aujourd'hui encore, environ un million de personnes n'ont toujours pas retrouvé un toit. Le pape François célébrera une grande messe dimanche à Manille et reprendra l'avion lundi pour le Vatican. (Philip Pullella, Manuel Mogato; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant