Le pape déplore le côté négatif des médias, prône la méditation

le
0
LE PAPE DÉPLORE LE CÔTÉ NÉGATIF DES MÉDIAS
LE PAPE DÉPLORE LE CÔTÉ NÉGATIF DES MÉDIAS

LE VATICAN (Reuters) - Le pape Benoît XVI a déploré lundi lors de sa traditionnelle messe de fin d'année que les mauvaises nouvelles éclipsent celles porteuses d'espoir dans les médias et a prôné la méditation pour comprendre le monde.

"Le mal fait plus de bruit que le bien : un meurtre haineux, la violence extrême, des injustices graves font l'information; d'un autre côté, des actes d'amour (...) restent habituellement dans l'ombre", a déclaré Benoît XVI devant des milliers de personnes qui assistaient à la huitième messe de Saint-Sylvestre de son pontificat en la basilique Saint-Pierre de Rome.

"Nous ne pouvons simplement nous en tenir aux informations si nous voulons comprendre le monde et la vie. Nous devons être capable de rester silencieux, en méditation, dans une réflexion calme et prolongée; nous devons apprendre à nous arrêter et à réfléchir", a-t-il ajouté.

Sur l'année écoulée, le pape s'est rendu à Cuba, au Mexique et au Liban, mais c'est le procès de son ancien majordome qui a fait la une des journaux. Paolo Gabriele, condamné en octobre à dix-huit mois de prison pour vol de documents confidentiels, a été gracié par Benoît XVI le 22 décembre.

Lors de son homélie du 24 décembre, le pape avait mis l'accent sur la difficulté pour les fidèles comme pour les non croyants de laisser une place à Dieu dans le monde moderne.

Le souverain pontife prononcera son traditionnel discours du Nouvel an le 1er janvier, déclaré journée mondiale de la Paix par l'église catholique.

Catherine Hornby; Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant