Le pape dénonce la spéculation sur les produits alimentaires

le
1

ROME, 20 novembre (Reuters) - Le pape François a dénoncé jeudi la spéculation sur les produits alimentaires et la soif de profit qui ne font qu'entraver la lutte contre la pauvreté et la faim dans le monde. Prenant la parole lors de la 2e conférence internationale sur la nutrition au siège de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture) à Rome, le chef de l'Eglise catholique a invité les pays riches au partage et a condamné le gaspillage, la consommation excessive et la mauvaise distribution des produits alimentaires. "Il est douloureux de constater que la lutte contre la faim et la malnutrition se heurte aux 'priorités du marché', à la 'primauté du profit', qui ont réduit les produits alimentaires à des biens comme les autres, sujets à la spéculation, y compris financière", a dit le pape François aux délégués de plus de 170 pays. "Alors qu'on parle de nouveaux droits, celui qui a faim est là, au coin de la rue, et demande à être reconnu comme un citoyen, à avoir une alimentation saine. Ce que nous demandons, c'est la dignité, pas la charité", a poursuivi le pape, évoquant le "paradoxe de l'abondance": il y a sur Terre à manger pour tous, mais tous ne mangent pas... (Philip Pullella, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5319573 le jeudi 20 nov 2014 à 14:17

    étant laïque çà ne m'empêche pas d'être tout a fait d'accord avec le Pape, c'est tout simplement une HONTE que des gens spéculent, s'en "mettent plein les poches" sur le dos de ceux qui sont touchés par les mauvaises conditions climatiques, politiques de terre brûlée, ou maladies diverses.. les produits alimentaires DEVRAIENT ETRE EXCLUS DES MARCHES, c'est tout simple !!!!! bon sang !!! y en a marre de cette société de fric.....