Le pape dans l'Etat de Michoacan, ravagé par la guerre de la drogue

le
0
    MORELIA, Mexique, 16 février (Reuters) - Le pape François, à 
l'avant-dernier jour de son voyage apostolique au Mexique, se 
rend mardi à Morelia, capitale de l'Etat de Michoacan, dans 
l'ouest du pays, afin de porter à la jeunesse un message de paix 
et de réconciliation dans cette région ensanglantée depuis dix 
ans par la violence liée au trafic de drogue. 
    François se rendra à la cathédrale de Morelia, rencontrera 
des groupes de jeunes et célébrera une messe dans un stade où 
sont attendus des dizaines de milliers de fidèles. 
    Début 2014, l'Etat de Michoacan a failli sombrer dans la 
guerre civile, des groupes d'autodéfense ayant décidé, face à 
l'impuissance de l'Etat, de prendre les armes contre les 
trafiquants de drogue du puissant cartel des "chevaliers du 
Temple". 
    Le président Enrique Pena Nieto avait alors envoyé l'armée 
sur place et proposé aux membres des groupes d'autodéfense des 
postes dans la police. 
    Le baron de la drogue Servando "La Tuta" Gomez, chef des 
chevaliers du Temple, a été arrêté il y a un près d'un an à 
Morelia.   
    Plus de 100.000 personnes ont péri au Mexique dans les 
violences liées au trafic de drogue depuis 2007, lorsque le 
gouvernement a lancé une vaste offensive militaire contre les 
cartels.  
 
 (Philip Pullella et Christine Murray, avec Noe Torres; Guy 
Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant