Le pape au président palestinien : «Vous êtes un ange de paix»

le , mis à jour à 17:43
1
Le pape au président palestinien : «Vous êtes un ange de paix»
Le pape au président palestinien : «Vous êtes un ange de paix»

Alors que le Vatican a implicitement reconnu l'Etat de Palestine mercredi (lire ci-dessous), le pape François a qualifié samedi le président palestinien Mahmoud Abbas «d'ange de paix» en le recevant au Saint-Siège. Les deux hommes ont évoqué le processus de paix avec Israël bloqué depuis plus d'un an. Ils souhaitent que les négociations «directes entre les deux parties», Palestiniens et Israéliens, reprennent afin de trouver une «solution juste et durable au conflit», en dépit du nouveau gouvernement très conservateur que vient de former le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou.

Réaffirmant «l'importance de combattre le terrorisme», ils ont souligné «la nécessité du dialogue inter-religieux», alors que l'islamisme radical de mouvements comme le groupe Etat islamique (EI) est «une grave menace» pour toute la région du Proche et Moyen-Orient. Mahmoud Abbas a échangé avec le souverain pontife durant cette audience privée d'une vingtaine de minutes les traditionnels cadeaux dans une atmosphère chaleureuse.

Selon les médias présents, le président palestinien a offert au pape un coffret en nacre contenant un chapelet en bois d'olivier et des reliques des deux futures saintes palestiniennes.  Quant à François, il a lui donné une médaille représentant la figure de l'Ange de la paix, qui «détruit l'esprit mauvais de la guerre», a souligné le pape, ajoutant: «J'ai pensé à vous car vous êtes un ange de paix».

Double canonisation dimanche à Rome

Le président palestinien est venu à Rome à l'occasion de la canonisation dimanche de deux religieuses palestiniennes. Une importante délégation de quelque 2.000 personnes, principalement des Eglises locales, a fait le voyage à l'occasion de la double canonisation, provenant à la fois des territoires palestiniens, d'Israël et de Jordanie.

Mariam Bawardi (1846-1878), fondatrice à Bethléem du premier couvent carmélite de Palestine, et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le dimanche 17 mai 2015 à 06:19

    Qui osera prétendre que le pape est antisémite ?