Le Pape appelle Cuba à bâtir «une société ouverte»

le
0
La messe de Benoît XVI à Santiago de Cuba a été marquée lundi par l'irruption d'un opposant au régime castriste.

Un incident a marqué le début de la messe de Benoît XVI, lundi soir, à Santiago de Cuba. Un homme d'une quarantaine d'années, est sorti des rangs en criant «À bas le communisme, nous ne voulons plus de dictateur.»Très vite ceinturé, il a été arrêté par les services de sécurité. Cet acte, extrêmement bref, a jeté un froid certain dans l'assemblée qui venait d'acclamer l'arrivée de Benoît XVI parce que l'homme a profité d'un moment de silence pour pousser ce cri qu'une bonne partie de l'assemblée a parfaitement entendu.

Raul Castro impassible

Au premier rang d'une foule estimée à plus de cent mille personnes, Raul Castro, le président du Conseil d'État, est resté impassible. Les services de police étaient visiblement très embarrassés. Le Pape était alors dans la sacristie en train de passer ses vêtements liturgiques et venait de faire le tour de la place en papamobile. La messe a aussitôt commencé et s'est alors déroulée de façon tout à fait normale.

I

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant