Le pape appelle au respect de la justice pour le cardinal Pell

le
0
    A BORD DE L'AVION PONTIFICAL, 31 juillet (Reuters) - Le pape 
François a déclaré dimanche qu'il attendrait que la justice 
australienne se prononce pour prendre position sur le cardinal 
George Pell, préfet du secrétariat pour l'économie du Vatican 
accusé d'abus sexuels à caractère pédophile en Australie. 
    Mais le chef de l'Eglise catholique, qui s'exprimait à bord 
de l'avion le ramenant de Pologne, a ajouté que le prélat ne 
devait pas être soumis à un procès médiatique ou instruit par la 
rumeur. 
    Le chef de la police de l'Etat australien de Victoria, 
Graham Ashton, a annoncé la semaine passée qu'une enquête visant 
le cardinal Pell était instruite depuis plus d'un an pour des 
faits présumés remontant aux années 1970 et 1980.  
    L'affaire avait été dévoilée la veille par la chaîne 
australienne de télévision ABC, qui a dit s'être procuré huit 
dépositions de victimes présumées, de témoins et de proches 
impliqués dans l'enquête. 
    "C'est entre les mains de la justice et on ne peut pas juger 
avant le système judiciaire", a répondu le pape, interrogé sur 
cette affaire. 
    "La justice doit suivre son cours (...) et la justice rendue 
par les médias ou par la rumeur ne sert à rien. Lorsque la 
justice aura parlé, je parlerai", a-t-il poursuivi. 
    Plusieurs groupes représentants des victimes d'abus sexuels 
ont appelé le pape à limoger le cardinal, plus haut responsable 
du Vatican faisant l'objet d'accusations de pédophilie. 
    Dans un communiqué diffusé la semaine dernière, les services 
de George Pell ont rapporté qu'il "réfutait toutes les 
allégations portées par cette émission". 
 
 (Philip Pullella avec Jane Wardell à Sydney; Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant