Le pape appelle à un "cessez-le-feu immédiat" en Syrie

le
0
    CITE DU VATICAN, 12 octobre (Reuters) - Le pape François a 
lancé mercredi un nouvel appel vibrant en faveur d'un 
"cessez-le-feu immédiat" en Syrie afin de permettre l'évacuation 
des populations civiles piégées dans les zones de combats. 
    "C'est avec un sentiment d'urgence que je renouvelle mon 
appel, implorant ces responsables de toutes mes forces pour un 
cessez-le-feu immédiat", a déclaré le pape devant plusieurs 
dizaines de milliers de personnes venues assister à son audience 
générale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre. 
    François a affirmé que l'arrêt des combats était essentiel 
"au moins pendant la période nécessaire à l'évacuation des 
civils, en particulier des enfants qui sont toujours pris au 
piège des cruels bombardements". 
    Le souverain pontife a déjà demandé à plusieurs reprises 
l'arrêt des violences en Syrie. Le mois dernier, il avait 
exhorté les troupes qui pilonnent les quartiers est d'Alep à 
cesser leurs bombardements sur les civils assiégés. 
    Dans cet appel, François n'avait pas nommément désigné les 
assaillants contre cette partie de la ville en partie tenue par 
les rebelles dans le nord de la Syrie. 
    Dimanche, le pape a élevé le nonce apostolique en Syrie, 
l'archevêque italien Mario Zenari, au rang de cardinal afin 
d'illustrer l'importance accordée par l'Eglise catholique à la 
situation en Syrie. 
 
 (Philip Pullella; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant