Le pape adresse ses voeux au président chinois en survolant le pays

le
0

A BORD DE L'AVION PAPAL, 14 août (Reuters) - Le pape François a envoyé un télégramme de salutation au peuple chinois et à son président Xi Jinping alors qu'il survolait la Chine, pays où les catholiques ne sont pas autorisés à reconnaître son autorité. Le souverain pontife, qui se rend en Corée du Sud pour une visite de cinq jours, envoie traditionnellement des télégrammes aux dirigeants des pays dont il traverse l'espace aérien. Ces messages de routine font rarement la une des journaux. Mais cette fois, les circonstances sont différentes, ne serait-ce que parce que le pape a été autorisé à emprunter l'espace aérien chinois. Cela pourrait augurer d'une amélioration des relations entre le Vatican et la Chine. Jean Paul II avait dû contourner le ciel chinois pour se rendre en Asie. "En entrant dans l'espace aérien chinois, je présente mes meilleurs voeux à votre excellence et à vos concitoyens. J'appelle les bénédictions divines de la paix et du bien-être sur le pays", dit le souverain pontife dans son télégramme. Le Vatican n'a pas de relations avec la Chine depuis l'arrivée au pouvoir des communistes en 1949. Les catholiques en Chine sont divisés en deux communautés, une église "officielle" appelée "Association patriotique" qui doit rendre des comptes au Parti communiste et une église clandestine fidèle au Saint-Siège. (Philip Pullella; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant