Le Pape a abordé les dossiers sensibles avec François Hollande

le
0

EN IMAGES - Le président de la République a insisté sur les points de «convergence» et a invité le Saint-Père en France.

Chaud, froid ou tiède? La rencontre, vendredi au Vatican, entre le Pape et François Hollande n'a donné lieu, de part et d'autre, à aucun enthousiasme particulier. Hormis, peut-être, la chaleureuse accolade donnée par François, le Pape, au père Georges Vandenbeusch, l'ex-otage au Cameroun. François Hollande avait pris soin de l'intégrer, en invité surprise, dans sa délégation. Température mitigée, donc, même si le communiqué du Vatican, toujours poli, a qualifié de «cordiaux» les entretiens que le président de la République a eus avec le Pape pendant 35 minutes, et ensuite avec son secrétaire d'État, Mgr Pietro Parolin.

Un communiqué du Vatican évoque toutefois des discussions sur «la défense et la promotion de la dignité de la personne humaine». Dont des sujets «d'actualité» comme «la famille» et la «bioéthique»... Thèmes évidem...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant