Le Panama démantèle un réseau de trafic de drogue lié aux Farc

le
0

PANAMA, 20 décembre (Reuters) - Le Panama a annoncé vendredi l'arrestation de 59 personnes lors du démantèlement d'un réseau de trafic de drogue lié aux rebelles colombiens des Farc et au cartel mexicain de Sinaloa. Une enquête de 18 mois sur ce réseau, qui utilisait le Panama comme plaque tournante de ses opérations, a permis la saisie de drogues, de voitures, de vedettes rapides et d'argent liquide ainsi que la mise au jour de comptes bancaires destinés au blanchiment d'argent, a déclaré au cours d'une conférence de presse le responsable de la lutte antidrogue au Panama, Javier Carabello. La majorité des suspects arrêtés sont des Mexicains ou des Colombiens, pour la plupart entrés au Panama sous de fausses identités avec des visas de touristes, a-t-il ajouté. Dans le cadre de leurs négociations de paix avec le gouvernement colombien, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont déjà accepté de cesser le trafic de drogue. ID:nL6N0U14ZQ Le chef du puissant cartel de Sinaloa, Joaquin "Chapo" Guzman, a été arrêté en février. Il était alors le baron de la drogue le plus recherché au monde. ID:nL6N0LR0PP (Elida Moreno; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant