Le palmarès 2010 des gabegies de l'État établi par la Cour des comptes

le
0
Dans son rapport annuel, la Cour estime que, sans nouvelles réformes, limitant notamment les dépenses, la France ne pourra pas ramener son déficit à 3% en 2013. »DOSSIER SPÉCIAL - Le rapport de la Cour des comptes

Dépenses mal maîtrisées, recettes incertaines. Dans son rapport annuel publié ce jeudi, la Cour des comptes dresse, comme à son habitude, un constat sévère sur la gestion des finances publiques. Un constat qui l'amène à douter que la France puisse ramener son déficit public à 3% du PIB en 2013. «Nous pensons que l'objectif de 6% du PIB en 2011 peut être atteint, mais nous sommes plus interrogatifs au-delà de 2011», a déclaré ce jeudi Didier Migaud, le premier président de la Cour. De fait, cette année, la baisse du déficit proviendra essentiellement de la fin de mesures exceptionnelles (plan de relance, réforme de la taxe professionnelle). Ce coup de pouce disparaissant les années suivantes, il faudra alors compter sur des mesures structurelles pour redresser les finances publiques. Et ce d'autant plus que, selon la Cour, «la croissance économique pourrait être inférieure» aux 2% retenus par Bercy.

Or, jusqu'à présent, la France n'a pas fait preuve de r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant