Le Palais-Bourbon se prépare à la vague jeune

le
0
La vague des 400 qui s'apprête à déferler sur le Palais-Bourbon éteindra-t-elle l'esprit de débat de l'Assemblée nationale ? 
La vague des 400 qui s'apprête à déferler sur le Palais-Bourbon éteindra-t-elle l'esprit de débat de l'Assemblée nationale ? 

Dans l'enceinte du Palais-Bourbon et ses grandes salles, on croise actuellement peu de visiteurs, mais de nombreux d'employés. Quant au service de presse, il croule sous les appels téléphoniques, à quelques jours de l'accueil des futurs députés de la 15e législature.

C'est dans le jardin des Quatre Colonnes que se déroulent les préparatifs. Menuisiers, vitriers, jardiniers préparent minutieusement la cérémonie d'accueil des nouveaux députés, qui franchiront ce lundi matin le parvis de l'Assemblée nationale. Un petit chapiteau a été aménagé pour l'occasion. Si peu d'informations filtrent sur les détails de la cérémonie, « ça promet d'être grand », confient les ouvriers.

La bataille des bureaux

Plus loin, deux assistants parlementaires ? l'un du groupe socialiste, l'autre des Français de l'étranger ? parlent d'un protocole « ordinaire, comme tous les cinq ans », mais « renforcé » pour accueillir « les 400 », la large majorité de députés En marche ! qui se profile, des « nouveaux venus » dans l'hémicycle, pour la plupart d'entre eux. Au calendrier des futurs députés ce lundi : leur enregistrement sur la base de données de l'Assemblée nationale ainsi que la remise d'une mallette personnelle contenant, entre autres, une écharpe tricolore et l'insigne parlementaire, appelé baromètre ? en raison de sa ressemblance avec l'instrument de mesure ?, portés lors des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant