Le Pakistan se tourne vers l'Inde pour renouer avec Kaboul

le
0
Le premier ministre Nawaz Sharif espère ainsi atténuer l'hostilité de son voisin afghan.

À un an du retrait occidental, les relations entre l'Afghanistan et le Pakistan sont au plus bas. Un défi pour le nouveau gouvernement de Nawaz Sharif qui doit prêter serment ce samedi. Pour imposer sa vision de la sécurité avec son voisin, il devra composer avec la toute-puissante armée pakistanaise. Pourtant, le premier ministre reste silencieux sur cette question. À peine élu, il multiplie les tentatives de rapprochement envers son voisin indien mais n'agit pas de même à l'égard de Kaboul. «Dans son manifeste de campagne, il présentait une approche de la sécurité qui trancherait avec le prisme militaire, décrypte Ijaz Khan, professeur à l'université de Peshawar. Cela consisterait à créer des liens par le commerce, notamment avec l'Inde, pour que cela ait des répercussions sur la région.»

Mauvaise image à New Delhi

Pour Ijaz Khan, le nouveau chef du gouvern...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant