Le Pakistan interdit le réseau Haqqani, proche des taliban-sources

le
0

ISLAMABAD, 16 janvier (Reuters) - Les autorités d'Islamabad ont prononcé l'interdiction du réseau Haqqani, un groupe extrémiste proche des taliban, et annonceront officiellement cette décision dans les prochaines semaines, ont déclaré vendredi des responsables pakistanais. L'interdiction fait suite à l'attaque contre une école de Peshawar, revendiquée par les taliban pakistanais, qui a fait 134 morts le mois dernier, et à une visite mardi du secrétaire d'Etat américain John Kerry qui a plaidé pour une telle initiative auprès du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif. Le réseau Haqqani est surtout actif en dehors des frontières pakistanaises. Les Etats-Unis le tiennent pour responsable d'attaques de grande envergure en Inde et en Afghanistan et le soupçonnent d'avoir des liens avec les services de renseignement pakistanais. "Nous avons décidé d'interdire le réseau Haqqani dans le cadre du Plan d'action mis en place après l'attaque de Peshawar", a déclaré un ministre. "L'armée et le gouvernement sont sur la même ligne pour lutter contre l'extrémisme. Il n'y a plus de 'bon' et de 'mauvais' taliban", a-t-il ajouté. Un autre ministre a confirmé sous le sceau de l'anonymat la décision d'Islamabad. (Mehreen Zahra-Malik; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant