Le Pakistan «furieux» après la bavure de l'Otan

le
1
Islamabad menace de réviser sa coopération dans la lutte antiterroriste avec les Etats-Unis et l'Otan après la mort, samedi, dans un bombardement de l'Alliance de 24 de ses soldats. C'est la pire bavure des Occidentaux depuis 10 ans.

Les condoléances de l'Otan comme les déclarations d'estime des Etats-Unis n'ont pas apaisé le Pakistan après la mort, samedi, dans un bombardement de l'Otan de 24 de ses soldats à la frontière avec l'Afghanistan. Islamabad a fait part dimanche à Washington de son «profond sentiment de fureur» et de son intention de réviser sa coopération dans la lutte antiterroriste contre les talibans et al-Qaida. «De telles attaques sont totalement inacceptables, elles démontrent une indifférence totale à l'égard du droit international et de la vie humaine», a protesté la ministre pakistanaise des Affaires étrangères Hina Rabbani Khar dans un entretien téléphonique avec son homologue américaine Hillary Clinton.

Des hélicoptères et avions de chasse de l'Otan ont bombardé, samedi, avant l'aube deux postes de l'armée côté pakistanais dans le district de Khyber, une des zones tribales bordant l'Afghanistan. Les hommes de l'Alliance opérant côté afghan avaient en effet réc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marconge le samedi 26 nov 2011 à 15:19

    Des talibans déguisés en policiers, ça peut toujours servir.