Le Pakistan dit avoir éliminé les activistes ouïghours chinois

le
0

PEKIN, 2 septembre (Reuters) - Le Mouvement islamique du Turkestan oriental (Mito), groupe armé islamiste actif dans la province chinoise du Xinjiang, a pratiquement été éradiqué au Pakistan, a affirmé mercredi le président pakistanais Mamnoon Hussain lors d'une visite à Pékin. Selon le chef de l'Etat pakistanais, une récente opération antiterroriste a permis d'éliminer le groupe. "Presque tous les membres du Mito dans notre pays ont été éliminés. S'il en reste, ils sont très peu nombreux", a dit Mamnoon Hussain. Le Pakistan et la Chine sont des pays frères et s'aident mutuellement avec un "grand zèle", a ajouté le président pakistanais, à Pékin pour assister au grand défilé militaire qui marquera jeudi le 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie. D'après le pouvoir chinois, le Mito recrute parmi la communauté ouïghoure, ethnie majoritairement musulmane au Xinjiang, et forme ses membres au djihad en les envoyant en Syrie et en Irak. Le groupe figure depuis 2002 sur la liste des organisations classées terroristes par les Etats-Unis mais de nombreux experts étrangers doutent de la capacité d'influence et du degré d'organisation que lui prêtent les autorités chinoises. (Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant