Le Pakistan déjoue un projet d'évasion de l'assassin de Pearl

le
0
    ISLAMABAD, 12 février (Reuters) - Le Pakistan a arrêté une 
centaine de militants radicaux islamistes lors d'opérations 
menées à Karachi, dans le sud du pays, et déjoué un projet 
visant à faire évader l'assassin du journaliste américain Daniel 
Pearl en 2002, a annoncé vendredi l'armée pakistanaise. 
    Les activistes interpellés appartiennent à Al Qaïda ou au 
mouvement Lashkar-e-Jhangvi (LeJ). Parmi eux figurent deux 
commandants du LeJ et le chef adjoint de la branche d'Al Qaïda 
dans le sous-continent indien, Farooq Bhatti, a précisé le 
général Asim Bajwa lors d'une conférence de presse. 
    Ces 97 hommes ont été impliqués dans de nombreux attentats 
contre des bases aériennes, un grand aéroport et des postes de 
police, a précisé l'officier.  
    Plusieurs d'entre eux, dont l'un des chefs du LeJ, Naeem 
Bokhari, préparaient l'évasion de Khalid Omar Sheikh, condamné à 
la réclusion à vie pour l'enlèvement et l'assassinat par 
décapitation du journaliste du Wall Street Journal Daniel Pearl 
en 2002. Khalid Omar Sheikh est détenu dans la prison centrale 
d'Hyderabad, au nord-est de Karachi.   
     
     
      
     
 
 (Asad Hashim; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant