Le Pakistan a libéré l'espion américain Raymond Davis

le
0
L'agent de la CIA était emprisonné pour un double meurtre.

Après avoir traîné en longueur, tenu en haleine l'opinion publique pakistanaise et empoisonné les relations entre Washington et Islamabad, l'«affaire Davis» s'est conclue à la hâte et en faveur des États-Unis: le contractuel de la CIA, qui avait tué deux jeunes Pakistanais le 27 janvier dernier, a été acquitté ce mercredi par la Haute Cour de Lahore. Il a aussitôt été libéré et, dans les minutes qui ont suivi, il s'est envolé pour Londres. Une compensation financière de l'ordre de 2,4 millions de dollars a été versée aux familles des victimes, a affirmé un avocat proche du dossier. Le suspense aura été entretenu jusqu'au bout, donnant toute la mesure du dilemme dans lequel cette affaire a plongé le gouvernement d'Islamabad. Deux heures avant de prononcer l'acquittement, les juges avaient inculpé Raymond Davis pour double meurtre. Faisant craindre le pire: il était tout simplement passible de la peine de mort. Un châtiment que réclamaient les partis reli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant