Le paiement sur smartphone décollera vraiment en 2012

le
0
INFOGRAPHIE - En 2012, 100 millions de smartphones seront équipés de la fonction de paiement sans contact.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Annoncé depuis plusieurs années, le paiement à partir d'un téléphone mobile devrait décoller en 2012. Les opérateurs de téléphonie mobile, alliés aux banques, doivent «se presser pour lancer leurs solutions d'ici à la fin de 2012. La fenêtre de lancement est étroite. Sinon, les opérateurs savent que les Apple ou autre Google auront leur solution à proposer», assure Olivier Piou, le patron du français Gemalto, numéro un mondial des cartes à puce. Pour l'instant, le géant des moteurs de recherche n'a pas rencontré le succès escompté avec son «Google Wallet». Après des failles de sécurité, aux États-Unis, Verizon et AT & T en ont bloqué l'usage.

Aux États-Unis, pour le paiement sans contact, les opérateurs sont alliés autour du projet Isis. «Nous avons conclu une alliance entre Verizon, AT & T Wireless et T-Mobile avec trois banques, JPMorgan, Capital One, Barclays, et quatre émetteurs de cartes: Visa, MasterCard, American Express et Discover», explique Ralph de la Vega, patron d'AT & T Wireless.

Les projets se multiplient

Pour l'Amérique latine, l'opérateur Telmex, contrôlé par le milliardaire Carlos Slim, s'est allié à Banamex, filiale de Citi Group, pour développer le paiement sur mobile dans toute la région. Ce second projet «devrait être le plus gros. Car le nombre d'utilisateurs de téléphones mobiles avec des cartes prépayées y est plus grand qu'aux États-Unis», assure Olivier Piou.

De son côté, le français Oberthur participe au projet de Visa qui «envisage d'intégrer une carte de paiement virtuelle dans les mobiles d'Intel». Dans cinq pays européens (Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni et Turquie), Visa est allié à Vodafone pour proposer le service de paiement sans contact d'ici à la fin de l'année.

Les projets se multiplient. Les experts tablent en 2012 sur 100 millions de smartphones équipés de la fonction de paiement sans contact, contre seulement 10 millions d'appareils en 2011. Mais le mobile sert déjà au transfert d'argent. «2 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès aux services financiers», souligne Diane Scott, directrice marketing de Western Union.

Dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, Orange remplit déjà ce rôle de banquier pour transférer de petits montants entre utilisateurs de mobiles, mais sans faire appel à la technologie dite «NFC».

LIRE AUSSI:

» Nokia n'a pas réussi à redresser la barre

» Les cartes à puce «sans contact» se généralisent

» L'intérêt pour le paiement mobile croît en France

» Les banques à la conquête du mobile

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant