Le paiement en billets suspect dès 7 500 euros

le
0
Au nom de la lutte contre l'argent sale, la Commission européenne propose de limiter à 7500 euros les paiements en espèce. À partir de ce seuil, les établissements financiers doivent exercer une surveillance spéciale.

Le succès de l'euro se mesure également à la diffusion de ses billets. La circulation fiduciaire de la monnaie européenne a ainsi franchi un nouveau record historique cet hiver, atteignant 913 milliards d'euros. C'est sensiblement supérieur à la masse de billets en dollars utilisés de par le monde. Cocorico. Mais ce succès a son revers et certains y voient la rançon du vice. Avec ses coupures de 200 et 500 euros, sans équivalent pour les billets verts dont la valeur faciale ne dépasse jamais 100 dollars, la monnaie unique est souvent considérée, notamment par le FBI américain, comme le vecteur favori de l'argent sale.

La Commission européenne a donc publié mardi un projet de directive - que les États doivent s'engager à appliquer dans leurs...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant