Le Pahun : « Des fautes ont été commises »

le
0
Joël Le Pahun, le père d'un des soldats tués en Afghanistan, veut faire condamner trois officiers qui ont fauté.

LE FIGARO. - Qu'attendez-vous du juge d'instruction?

Joël LE PAHUN.- Je souhaite qu'il puisse interroger toutes les personnes impliquées dans cette opération. Parmi elles, les trois officiers visés par ma plainte déposée en 2009 à Paris et à laquelle quatre autres familles se sont associées. Pour moi, leur responsabilité est évidente. Ils ont multiplié les erreurs de commandement. Il n'y a pas eu de reconnaissance aérienne préalable, les moyens matériels étaient insuffisants. Par ailleurs, les renforts sont arrivés deux heures plus tard, alors qu'ils auraient dû intervenir 45 minutes après l'attaque. Autre point gravissime: la date et le lieu de ce déplacement militaire avaient été ébruités deux jours plus tôt.

Souhaitez-vous une levée du secret défense?

Nous espérons que le juge l'obtiendra pour connaître notamment le contenu du «retex», le retour d'expérience relatif à cette mission. Le ministère de la Défense affirme l'avoir rendu public en le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant