Le «pacemaker gastrique», nouvelle arme contre l'obésité

le
0
Implanté dans la paroi de l'estomac, il permet de perdre du poids en réduisant la sensation de faim. Cet outil vient d'être autorisé en Europe.

En termes de chirurgie contre l'obésité, les patients avaient jusqu'à présent le choix entre l'anneau gastrique ou l'agrafage d'une partie de l'estomac. Mais l'arrivée sur le marché européen d'un nouvel outil, surnommé le «pacemaker gastrique», offre une alternative supplémentaire.

Mis au point par une société américaine, Intrapace, cet appareil est composé d'un stimulateur et d'un détecteur, sur le modèle d'un pacemaker cardiaque. Les deux électrodes sont implantées par un chirurgien dans la paroi de l'estomac, l'une au sommet, l'autre en bas. Quand le patient mange ou boit, le stimulateur se met à envoyer de faibles impulsions électriques. L'appétit étant en partie contrôlé par des signaux qui vont des nerfs situés autour de l'estomac jusqu'au cerveau, cette technique permet de «duper» les deux organes et de donner une sensation virtuelle de satiété. Le patient va ainsi cesser d'avoir faim plus tôt que d'ordinaire, et manger moins.

Du côté des sensati

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant