Le «oui mais» du conseil national de l'UMP à ses dirigeants

le
0

L'UMP a installé samedi lors du conseil national qu'elle tient à Paris une «haute autorité» chargée d'organiser la primaire pour la présidentielle de 2017. L'UMP se lance dans les campagnes de 2014

Mieux vallait ne pas être en retard, samedi matin, au conseil national de l'UMP réuni à Paris. Dès l'ouverture de la réunion, où étaient attendus environ mille cadres et militants, le «parlement du parti» s'est prononcé sur plusieurs questions statutaires: composition des nouvelles instances, validation du budget, ratification des têtes de listes pour les élections...

La liste des neuf membres de la nouvelle «haute autorité» pour la primaire a passé l'obstacle sans difficulté: 90% des votants ont voté la liste proposée des neufs sages, qui devront préparer et surveiller la mise en place de la primaire pour désigner le candidat à la présidentielle en 2017. Mais scrutin après scrutin, le conseil national a montré qu'il n'était pas unanimement convaincu par l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant