Le onze type de la Saint-Auguste

le
0
Le onze type de la Saint-Auguste
Le onze type de la Saint-Auguste

Le 7 octobre, c'est le jour où le prénom Auguste est célébré dans toute la France. Considéré comme l'égal des dieux chez les Romains, sa popularité aura très vite décliné après la Seconde Guerre mondiale. Mais tout de même, l'équipe type garde toujours une belle allure.

[BLOCK]Agustín Orión : Gardien de but de Boca Juniors depuis maintenant quatre ans, le portier au nom de famille galactique compte aussi trois sélections avec l'équipe nationale d'Argentine. Au cours de sa riche carrière, il aura remporté une Copa Sudamericana, un tournoi d'ouverture et de fermeture. Et puis quand on joue aux côtés de Juan Sebastián Verón, Juan Roman Riquelme ou Carlos Tévez, on inspire forcément le respect.

[BLOCK]Augusto Pereira : Le Portugais de la bande, en version Ligue 2 s'il vous plaît. Arrière gauche de l'US Créteil-Lusitanos pour cette saison 2015-2016, Augusto vient déjà de claquer 8 matchs sur le flanc gauche, et son équipe est actuellement sixième au classement, à un point du podium. Un petit PSG-Créteil l'an prochain en L1, on est preneurs.

[BLOCK]Ludwig Augustinsson : Défenseur de métier, le jeune homme venu du froid est tranquillement en train de monter en puissance du côté du FC Copenhague. Passé par le mythique club des années 90, l'IFK Göteborg, il peut aujourd'hui prétendre à faire partie, à 21 ans, de la nouvelle vague de l'équipe nationale de Suède. Parce qu'en ce moment, les coéquipiers de Zlatan sont mal embarqués pour une qualification pour l'Euro en France. Changement à prévoir, donc.

[BLOCK]César-Auguste Laraignée : César-Auguste savait tisser sa toile. Formé au sein de River Plate, il est transféré dans le championnat de France en 1972, où il connaîtra notamment la machine Carlos Bianchi au Stade de Reims. Une blessure au genou en 1977 perturbera la suite de sa carrière : Stade lavallois, Olympique Avignon et FC Rouen pour lui. Aujourd'hui recruteur au sein des Millonarios, Laraignée est finalement retombé sur ses pattes.

[BLOCK]Auguste Jordan : Certes, ce n'est pas le même charisme que Michael, mais l'ancien arrière droit était sans aucun doute un véritable guerrier. Ancien international tricolore entre 1938 et 1945, il fait partie de l'équipe éliminée au Mondial français par l'Italie, future double championne du monde. Le Baby de Linz aura en fait trouvé sa véritable terre d'accueil dans l'Hexagone, entre 1933 et 1945, au RC Paris. Une autre époque.

[BLOCK]Augusto Fernández : Membre influent du bon début de saison du Celta Vigo, le milieu de terrain défensif fait partie des meubles dans le club galicien, avec 112 matchs sous le même maillot. Un…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant