Le NYMEX : son histoire, son rôle

le
0

Le NYMEX (New York Mercantile Exchange) constitue l'une des plus grandes places boursières au monde pour les matières premières, en particulier les métaux et produits énergétiques.

La création du NYMEX

Le NYMEX a été fondé en 1872 à New York. On l'appelait à l'origine le « Butter and Cheese Exchange of New York », puisqu'un groupe de négociants en produits laitiers est à l'origine de sa création. L'objectif de cette bourse de commerce était de standardiser les échanges financiers sur ce marché.

En 1882, la place intègre des échanges sur des matières premières d'origine agricole et devient le « New York Mercantile Exchange »

Son évolution

En 1994, le NYMEX fusionne avec le New York Commodity Exchange » (Comex), place boursière spécialisée dans les métaux tels que l'or, l'argent, l'aluminium et le cuivre.

Après avoir été spécialisé dans les produits agricoles jusque dans les années 70, le NYMEX est aujourd'hui une place essentielle pour les cotations de produits énergétiques, à commencer par le pétrole brut et l'essence. On y échange également des métaux industriels. En 2008, le NYMEX a connu une nouvelle fusion avec le Chicago Mercantile Exchange (CME).

Le NYMEX se distingue des autres places boursières, car on continue à coter à la criée, et non seulement par le biais de sa plateforme informatique.

Une place boursière de référence

Les prix négociés sur le NYMEX servent de référence aux autres places financières. C'est particulièrement le cas pour le pétrole brut. Chaque année, plus de 175 millions de contrats sont négociés sur le NYMEX.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant