Le numéro un mondial du transport de conteneurs tente de réduire ses coûts

le
0
Le Danois Maersk, leader mondial du transport de conteneurs, annonce ce vendredi la fusion de ses réseaux de transports pour les routes Extrême-Orient-Europe et Asie-Europe. L'objectif est de résoudre ses problèmes de surcapacités liés à la baisse du commerce international. Si la décision, selon la compagnie, n'aura aucun impact sur la qualité du réseau et les délais de livraisons, elle induit certainement une réduction prochaine de la flotte. L'annonce intervient quelques jours après celle de résultats trimestriels très décevants, provoqués notamment par la chute des taux de fret entre l'Extrême-Orient et l'Europe. Sur l'ensemble de l'exercice 2011, Maersk pourrait enregistrer des pertes.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant