Le numéro deux d'Al Qaïda tué en Syrie - responsable américain

le , mis à jour le
0
 (Bien lire "Abdoullah Mohammed Radjab Abdoulrahman" §2, 
contexte §4) 
    WASHINGTON, 1er mars (Reuters) - Un missile Hellfire tiré 
par un drone de la CIA a tué le numéro deux d'Al Qaïda, Aboul al 
Khaïr al Masri, dimanche soir alors qu'il circulait à bord d'une 
voiture près de la ville d'Idlib, dans le nord-ouest de la 
Syrie, a déclaré un responsable du renseignement américain 
mercredi, confirmant une information de CNN. 
    Le dirigeant islamiste égyptien de 59 ans, dont le vrai nom 
était Abdoullah Mohammed Radjab Abdoulrahman, était le bras 
droit du chef d'Al Qaïda, Ayman al Zaouahiri, et un membre de 
son conseil de gouvernance, a précisé le responsable. Il était 
également marié à une fille d'Oussama Ben Laden. 
    Aboul al Khaïr al Masri avait trouvé refuge en Iran après 
les attentats du 11 septembre 2001 et il se trouvait sans doute 
en Syrie pour appuyer le Front Fateh al Cham, l'ancien Front al 
Nosra qui a officiellement rompu avec Al Qaïda l'an dernier, a 
ajouté le responsable. 
    L'Egyptien avait été libéré de résidence surveillée par 
l'Iran il y a près de deux ans, en échange de la libération d'un 
diplomate iranien enlevé en 2013 au Yémen par Al Qaïda dans la 
péninsule arabique (Aqpa). 
 
 (John Walcott; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant